Couverture de la Fille du vent, chez Rebelle éditions.
Bla Bla

Histoire d’un roman #6 : le résumé & la couverture.

 

Nous y sommes, le tome 1 de la Fille du Vent sortira normalement le 30 décembre, grâce à ma maison d’éditions Rebelle. J’ai hâte, je trépigne d’impatience et en même temps, j’ai presque peur… C’est l’accomplissement de tant de choses. Du travail, des idées, des rêves… Qui se concrétisent tout à coup. C’est un véritable tourbillon d’émotions !

Tome 1 de la fille du vent, chez rebelle éditions.

C’est le 6e article de la série « Histoire d’un roman », après :

Comment j’ai écrit un livre ?

Pourquoi j’ai écrit un livre ?

Comment j’ai trouvé un éditeur ?

Le soir où j’ai appris que j’allais être publiée.

Pourquoi j’ai choisi d’écrire de la Fantasy ?

Voici désormais l’histoire du choix de la couverture et de la création du résumé.

 

Dès que j’ai commencé à écrire La Fille du Vent, j’ai eu une idée de la couverture. Je voyais 2 silhouettes enlacées, en train de marcher dans une grande plaine avec une montagne au loin.

Dans mon livre, les éléments sont déchaînés, il fallait donc que le ciel soit sombre et menaçant. Les arbres et la nature en générale, ont une place prépondérante dans mon histoire. Il fallait donc les mettre en avant sur la couverture.

Je n’ai jamais aimé les couvertures où l’on voit un personnage en gros plan (mise à part quand ce sont de belles illustrations, mais les effets « photos » ce n’est pas mon truc). Je trouve que ça empêche notre imagination de visualiser le personnage à notre façon… Il était donc hors de question que j’ai une telle couverture.

J’étais plus attirée par l’effet « illustration », qui se rapproche de l’univers de la Fantasy à mes yeux.

Il a fallu s’y reprendre plusieurs fois avant que je ne sois pleinement satisfaite. Mon éditrice s’est montrée vraiment à l’écoute de mes envies et de mes idées, et je la remercie grandement pour tout ça !

Je trouve la couverture à la fois douce et mystérieuse. On ne sait pas vraiment ce qui nous attend, mais il y a côté intrigant.

Je sais bien qu’elle ne pourra pas plaire à tout le monde, mais elle est à mon image… C’est le principal il me semble !

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que c’est le genre de couverture qui pourrait vous attirer ?

 

Il est temps que je vous dévoile enfin le résumé officiel de La Fille du Vent :

Résumé de la Fille du vent, chez Rebelle éditions

J’y ai travaillé sans relâche pendant 3 jours entiers, en y pensant jour et nuit. Il fallait qu’il soit court, tout en disant l’essentiel. Qu’il donne le ton du livre. Qu’il engendre de l’envie et de la curiosité auprès d’éventuels futurs lecteurs…

Clairement, écrire un résumé, ce n’est pas mon truc. Dès qu’on me demande de quoi parle mon livre, je panique ! Je ne sais pas par où commencer, quoi dire, comment présenter l’intrigue… Autant vous dire que je suis mal pour les futurs salons du livre, ah ah ! La Fantasy m’a permis de créer un univers de A à Z, il est très riche ! Je ne sais jamais ce qu’il faut raconter ou non…

Alors ce résumé, il m’a donné du fil à retordre mais j’en suis vraiment fière ! J’ai été grandement aidée par mes parents et mon mari. J’écrivais trois fois trop et ils faisaient le tri. Je n’arrivais pas à formuler mes idées et ils étaient là pour me donner des pistes. Je bloquais pour supprimer des mots et ils parvenaient à enlever ce qui n’était pas essentiel. Ce fut un véritable travail d’équipe !

Pour ce résultat, dont je suis vraiment fan. Je crois sincèrement que je n’aurais pas pu faire mieux. L’histoire est posée, sans trop en dire… Il n’y a plus qu’à découvrir !

Qu’en pensez-vous ?

Le 30 décembre arrive à grand pas. C’est la dernière ligne droite. Le rush final.

Dans ma tête, il y a des étincelles de joie.

Je n’aurais pas pu trouver de plus belle manière de clôturer l’année 2020…

***

Accordez-vous beaucoup d’importance à la couverture et au résumé des livres que vous achetez ?

***

22 commentaires

  • Laura

    Quand j’écris ce commentaire ton livre doit être sortie je te souhaite beaucoup de succès avec.
    La couverture est sublime et tu as eut de la chance de te trouver une maison d’Edition qui accepte d’écouter tes idées.

  • constance rose

    Wow, mais c’est tellement génial de découvrir les coulises de l’édition d’un roman ! J’ai de longues années secrètement rêvé d’en écrire un jour… Bravo pour ton travail. Et le résumé est très bien fait, ça me donne trop envie de le lire, j’adore ce genre de romans !

  • Petite Ombre

    Clairement, c’est la couverture du livre qui m’attire en premier puis le résumé… Si cela ne me plait pas, je peux tout à fait reposer direct le livre. et peutêtre passer à cpité d’un bon rman quand même! (d’ailleurs c’est pour ça que j’aime les blogs qui parlent des livres, souvent l’avis d’un lecteur peut tout faire basculer lol)…
    Je t’avoue sincérement que ton livre aurait attiré mon oeil tout de suite, en plus dans les couleurs que j’aime !! Tu as su très bien choisir, je suis conquise…
    Ton résumé est parfait aussi et j’ai très envie de me plonger dans ton raoman alors que la fantasy n’est pas forcément ma lecture de prélécdiction de premiers abords….
    On sent ton âme et ta passion dans ce premier roman, j’ai hête de le découvrir un peu plus…
    Bravo, bravo, je trépigne pour toi !!! Bravo !!

    • Petite Ombre

      Ps: Je n’aurais pas su faire un résumé comme toi, j’ai beaucoup de mal avec cet exercice et tu t’en ai parfaitement tiré en trois petits jours lol…. Quelle magnifique aventure! Moi je pensais que c’étiat la maison d’éditions qui faisait les résumés des livres, car parfois on voit des commentaires de critiques, ou même carrément des passages du livre.

      • Cécile Dorémus

        Tes encouragements me touchent, tu le sais… Vraiment, merci ! J’ai hâte d’avoir ton avis !!!
        3 jours pour le résumé, mais en mode intensif et très immersif ! Je ne pensais plus qu’à ça ! Après, je pense que ça dépend des maisons d’éditions ! Parfois, c’est un extrait c’est vrai, dans ces cas-là l’auteur n’a rien à faire, à part le choisir peut-être ! 😉

  • Julie Lab

    Coucou,
    c’est vrai que la première de couv est importe, c’est elle qui attire le regard, la main.
    Pour ma part, ensuite, j’ouvre le livre à n’importe quelle page pour y découvrir le style de l’auteur…Si je suis absorbée, c’est gagné!^^

    Je te souhaite un bel accueil pour la parution de ton livre.. C’est le fruit d’un travail tellement intense, et si long!

    Gros bisous!

  • Our Girly Secrets

    La couverture de ton livre est très belle, j’aime beaucoup ! Et le résumé a l’air intéressant 🙂 Encore bravo ma belle!
    J’essaie de ne pas trop me fier à la couverture d’un livre mais plutôt à ce qu’il renferme entre ses pages même si je dois avouer que c’est ce qui attire l’oeil en premier.
    Des bisous

  • Amandine - Shininghedgehog

    C’est vrai qu’on dit souvent qu’il ne faut pas se fier aux couvertures des livres mais c’est bien souvent ce que l’on voit en premier et ce qui nous attire l’oeil ou non. Et je suis d’accord avec toi, je n’aime pas trop les couvertures photos avec personnages en gros plan! La tienne est sublime j’adore les couleurs :)!!
    Et le résumé a su réveiller ma curiosité :)!
    Bisous

  • Lolli

    Oh my God !! J’ai trop hâte de le découvrir !! Il a l’air trop bien 😀 La couverture est juste magnifique <3

    Je te t'ai pas oublié, ton cadeau part lundi promis 😉

  • Alice

    La couverture est très belle ! je sais qu’on n’est pas censé juger un livre à sa couverture, mais c’est souvent la première chose qui m’attire (et c’est pour ça que j’adore tant les livres anglosaxons en VO, ils ont toujours des couvertures incroyables !)
    Oh lala, j’ai tellement hâte pour toi !

  • Romain

    La couverture est sublime et ton article me donne encore plus envie de le lire, je l’achète day one ton livre ! 🙂
    C’est vrai que c’est dur de parler de son histoire comme ça, et très difficile de construire un univers cohérent même quand c’est quelque chose de très simple et loufoque comme mon histoire de manoir hanté ou mes créatures. Je me rappelle que je me suis un peu gâché l’écriture en consultant mes cartes du manoir sans arrêt pour voir si tel mouvement ou déplacement dans l’histoire correspondait bien au terrain. Il a fallu beaucoup de travail aussi pour faire des descriptions très précises de mes personnages à ma dessinatrice pour avoir quelque chose qui soit 100 % fidèle à ce que j’imaginais. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *