Roman de Valérie Perrin
À l'heure du thé

Les oubliés du dimanche, de Valérie Perrin

Je viens de terminer un véritable bijou, qui me laisse encore plein de palpitations dans le creux de l’âme. Il s’agit d’un roman de Valérie Perrin : Les Oubliés du Dimanche.

Je ne vous le cache pas : ce fut un véritable coup de cœur. Je n’avais pas connu une telle effervescence pour un livre depuis bien longtemps… Dès les premières pages, j’ai été happée par l’univers de l’auteur.

J’adore sa façon d’écrire : douce et poétique. C’est tout à fait mon genre. Tout est fluide, tout coule de source. On rentre dedans sans aucun mal et on se laisse happer par l’histoire. Jusqu’à déconnecter totalement de la réalité et ne pas voir les heures filer !

Berger des Shetland et livre

C’est l’histoire d’une jeune aide-soignante en maison de retraite, qui adore son métier. Elle ne compte pas ses heures et ainsi, elle accorde du temps à tous les résidents pour qu’ils lui racontent leurs histoires. Évidemment, certaines histoires la touchent plus que d’autres… Notamment celle d’Hélène, qui va lui confier toute sa vie : la solitude, l’amour, la guerre, les trahisons, la perte et les retrouvailles… Des confidences si profondes qu’elle va avoir envie à son tour de se pencher sur les drames de son enfance et les secrets de sa famille.

Vous l’aurez compris, c’est un roman où il y a plusieurs intrigues et j’adore quand c’est le cas. Valérie Perrin maîtrise parfaitement son histoire et sait nous l’écrire à la perfection. Certains rebondissements m’ont laissée stupéfaite ! D’autres choses sont amenées en douceur pour qu’on ait bien le temps de les intégrer…

Lecture des oubliés du dimanche

On s’attache à chacun des personnages, qu’on apprend à découvrir au fil des pages. Les histoires sont bouleversantes et sauront faire écho en vous. L’héroïne est extrêmement touchante, je ne sais pas s’il existe une personne plus douce, plus patiente, plus empathique que cette jeune fille. Elle a beaucoup à nous apprendre.

C’est à la fois dur et beau. Triste à pleurer et d’une tendresse à vous réchauffer le cœur.

Vraiment, c’est un roman qui restera dans ma bibliothèque et qu’il me plaira de relire. J’ai désormais hâte de découvrir son autre roman, qui apparemment est encore plus beau : Changer l’eau des fleurs.

Si vous aimez le genre de Virginie Grimaldi ou encore Marie-Aude Murail, alors courez acheter ce livre. Vous ne le regretterez pas. Quand on aime ce genre de fiction douce-amère, l’écriture légère et poétique et les personnages hauts en couleur, on ne peut qu’aimer Les oubliés du dimanche. C’est le genre de livre qui nous fait grandir.

 

***

Avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

***

 

15 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *