Des chiens joueurs.
Un peu de joie

6 raisons de sourire #14

Ces derniers jours furent particulièrement enrichissants d’un point de vue purement créatif.

La publication de mon livre approche et je rentre enfin dans le vif du sujet… Beaucoup de travail en plus, mais est-ce vraiment du travail quand on aime ce que l’on fait ? Je suis emballée et dans ces cas-là, l’inspiration ne me quitte pas d’une semelle… Je pourrais passer mes journées à écrire… Je ne peux pas encore m’y consacrer pleinement, mais peut-être qu’un jour… Qui sait ?

En attendant, je vous partage mes dernières raisons de sourire et jolies découvertes de ces derniers jours :

 

 1. La rallonge pour body :

Rallonge pour body

Je vous parlais justement des merveilleux bodys Flair is French dans cet article.

Étant grande (1m73), j’avoue que niveau longueur c’était un peu juste mais largement supportable ! Mais quand ils ont lancé leur rallonge pour les bodys, j’ai sauté sur l’occasion !

Elle n’est pas bien grande, mais il est indubitable qu’elle fait le job ! Ce petit bout de tissu qu’on vient simplement clipser sur le body change absolument tout  ! Là, je sens que le body est parfaitement à ma taille, tout en restant bien ajusté. Cette rallonge est la cerise sur mon gâteau de bodys !

Maintenant, j’attends mes 2 bodys d’automne, que j’ai précommander en septembre… Ils ont l’air merveilleux et j’ai hâte de pouvoir en profiter !!!

 

2. Running sur la plage :

Courir sur le sable

La saison touristique est officiellement passée et c’est donc le grand retour des longues balades sur la plage… Quel plaisir !

J’en ai profité pour rechausser les baskets et filer courir en bord de mer. Il faisait un grand soleil, pas beaucoup de vent, c’était vraiment l’idée du siècle ! Jusqu’à ce que j’arrive à la plage naturiste… Car oui, si jamais vous vous posiez la question, il y a encore pas mal de nudistes sur la plage en septembre !

Tant pis, je cours en regardant droit devant moi, l’ombre d’un sourire sur les lèvres… Rien d’autre ne compte que les sublimes chansons de  Imagine Dragons qui résonnent dans mes oreilles et me donnent le rythme. C’est bien ça, le bonheur.

 

3. De futurs projets plein le cœur :

 

Comme je vous le disais précédemment, je travaille beaucoup sur mon livre en ce moment et c’est un pur bonheur.

Dernièrement, j’ai travaillé avec mon éditrice sur le résumé pour la 4e de couverture. L’avis n’est pas encore tout à fait tranché, il reste un soupçon de travail… Mais ça progresse bien !

Je ne suis absolument pas du genre perfectionniste… SAUF quand il s’agit de la publication de mon premier roman. Alors là, je passe tout à la loupe, histoire d’être vraiment satisfaite à 100% !

 

4. Compote de figues :

Compote de figues

Un de mes voisins qui a un petit potager m’amène régulièrement des fruits et légumes. Et depuis fin août, j’ai le droit à une montagne de figues… Quel délice !

Je ne suis pas censée manger trop de crudités, alors je m’en fais de la compote : à feu doux dans une casserole, je coupe en morceaux environ 6 figues, je saupoudre de cassonade pour que ça caramélise un peu et j’ajoute un tout petit bout de beurre végétal. Je me régale tous les soirs et ça embaume dans tout l’appartement… MIAM !

 

5. Muska apaisé :

Berger des Shetland fauve

J’ai deux bergers des Shetland que j’adore. Muksa, le rouquin et Natsu, le petit noir.

Muska est du genre sensible : il nous avait d’ailleurs fait une petite dépression à l’arrivée de Natsu… Il avait fallu redoubler d’efforts et d’attentions pour qu’il retrouve sa place et comprenne que notre amour pour lui n’allait pas baisser en intensité…

Et cet été, on a eu une petite rechute… Il faut dire qu’on a eu pas mal de visites et de sollicitations, peut-être qu’on ne se consacrait plus assez pleinement à eux… Il faut toujours veiller à offrir à nos Loulous des moments privilégiés ! Du coup, il était à nouveau tout grognon et chuinait sans arrêt…

Le remède ? Lui offrir toute notre attention et le couvrir de câlins. C’est aussi simple que ça ! En quelques jours, c’était oublié ! Et depuis, il gambade à nouveau fièrement, la queue frétillante ! Il court après son frère dans tout l’appartement, aboie joyeusement quand on rentre à la maison et nous saute dessus pour se faire câliner dès qu’on s’assoit sur le canapé. C’est un Muska heureux.

 

6. Mon roman est sur les réseaux sociaux :

 

Samedi 26 septembre, mon éditrice a posté la couverture de mon futur roman sur les réseaux sociaux.

La joie éprouvée fut indescriptible. Ça y est : ça se concrétise enfin. Je peux être certaine que la publication de mon tout premier livre est bien réelle. Parfois c’est si beau, si fou que j’ai du mal à y croire pleinement…

Pourtant, ce moment est bien sur le point de se réaliser. Et je savoure chaque instant, chaque étape qui me rapproche de cet instant… Comme quoi, il faut toujours croire en ses rêves, même les plus fous.

 

 

 

***

Et vous, quels sont vos petits bonheurs du moment ?

***

 

 

20 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *