Astuces pour une cuisine zéro déchet.
Se mettre au vert

Zéro déchet dans la cuisine

Le passage et le cheminement vers le zéro déchet se poursuit toujours, à notre rythme… Doucement mais sûrement comme on dit ! Et aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de nos trouvailles et nos astuces pour mettre en place le zéro déchet dans la cuisine !

Kit d'essuie tout lavable mana mani

Le premier pas a été d’acheter du sopalin lavable. J’ai choisi la même marque que pour mes cotons démaquillants lavables : Mana Mani. C’est une marque française, éthique et qui nous accompagne sur le chemin du zéro déchet en douceur… Leur but est justement de ne pas trop nous éloigner de nos habitudes.

C’est pour ça que leur kit d’essuie-tout lavable contient 2 paniers en toile de jute : on prend un essuie-tout, on l’utilise et on le met dans le 2e panier (reconnaissable avec un bout de tissu noir) pour dire qu’il est désormais à laver. Autrement dit, c’est exactement le même geste que si on le jetait à la poubelle après utilisation, sauf que là on prend soin de l’environnement !

Les essuie-tout sont gris, en éponge de bambou certifiée OEKOTEX. Ils sont doux et absorbants et se lavent à 40 ou 60 degrés dans votre machine.

Au départ, j’avais du mal à les utiliser pour les choses vraiment « sales » comme nettoyer le vomi de mon chien, tellement je les trouvais jolis ! Mais cette phase m’est passée et je les utilise désormais pour tout et n’importe quoi : nettoyer la table basse en verre, essuyer mes fruits après lavage, emballer mes couverts pour un pique-nique, éponger une tache sur le sol… C’est vraiment la base à avoir dans sa cuisine, à utiliser et réutiliser à volonté ! Et merci les économies !

Des courses zéro déchet avec les sacs à vrac.

Ensuite, on est mis à acheter en vrac le plus souvent possible.

Bon, je vous avoue : on n’est pas encore des pros très assidus… Mais petit à petit, on trouve notre rythme ! Tout ce qui est oléagineux dans notre magasin bio par exemple, ça va directement dans nos sacs à vrac en tissu ! Idem pour le pain, on essaie de ne pas les oublier pour aller à la boulangerie.

Au marché, je n’accepte plus les petits sachets, je mets directement dans mon grand sac en tissu, ou dans des petits sacs à vrac si c’est fragile ou si ça a tendance à s’éparpiller (de la mâche, des dattes…). Pour les boîtes d’œufs, on essaie de ramener systématiquement les nôtres. Bon, ce n’est pas évident en cette période de coronavirus car ce n’est plus forcément accepté par les commerçants… Mais ça va revenir !

Petit à petit, on tend vers le moins de plastique possible et toujours moins de déchet à la poubelle.

éponges lavables Mana Mani

Une étape toute récemment franchie provient de la vaisselle : j’ai fait l’acquisition d’éponges lavables, toujours chez Mana Mani !

J’en ai pris 2 pour faire la vaisselle : recto bambou et verso grattant toile de lin français. C’est parfait ! Doux et efficace ! Il faut juste faire attention quand vous laver les couteaux à ne pas déchirer la toile de lin. Sinon, je suis conquise !

J’en ai 2 autres pour nettoyer les plans de travail et les lavabos (évier cuisine + lavabo de la salle de bain) : recto bambou et verso coton. Toujours aussi efficace !

Les éponges sont rembourrées avec du kapok. Elles se lavent à 40 degrés toutes les semaines et sèchent à l’air libre.

Faire la vaisselle au savon de Marseille.

Pour finir, toujours vers une vaisselle zéro déchet, nous avons également fait l’acquisition d’une brosse en bois de hêtre et fibres d’agave, où il suffira de changer la tête une fois qu’elle aura bien été utilisée ! Très pratique quand les taches sont incrustées et qu’il faut bien frotter pour nettoyer convenablement.

Pour couronner le tout : terminer le liquide vaisselle dans une bouteille en plastique, désormais tout se fait avec un gros cube de savon de Marseille. On frotte la brosse ou les éponges sur le dessus et on lave notre petite vaisselle !

J’avais peur que Monsieur n’approuve pas le savon de Marseille car « ça ne sent pas bon ». Ben oui, forcément il n’y a aucun parfum ajouté, tout est naturel donc ça ne sent rien en fait… Mais il s’est pris au jeu, presque plus vite que moi ! Il est fan de la brosse en bois qu’il utilise presque exclusivement et s’amuse beaucoup à frotter notre cube de savon.

Évidemment, tout est parfaitement nettoyé sans aucune impression grasse persistante. Au contraire, on trouve cela encore plus efficace qu’avant ! Alors, n’hésitez plus !

 

 

***

Et vous, quelles sont vos astuces zéro déchet dans la cuisine ?

***

 

6 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *