Coucher de soleil orangé sur la montagne, avec des nuages.
Bla Bla

Insomnie du dimanche soir : mes astuces pour retrouver un sommeil serein

Depuis l’adolescence, je suis sujette à ce que j’appelle : l’insomnie du dimanche soir.

 

Je ne dis pas que ça m’arrive tous les dimanches, mais assez régulièrement quand même… Plus j’ai de choses à faire, à prévoir, à mettre en œuvre, plus mon sommeil en pâtit. C’est vraiment la pression d’une nouvelle semaine qui commence et l’inconnu que cela entraîne. Pourtant aucune raison qu’elle soit plus stressante que la précédente… Mais le week-end est vraiment synonyme de lâcher prise pour moi et chaque lundi est le début d’un nouveau cycle.

Je m’en suis rendu compte car cette insomnie du dimanche soir m’a poursuivie pendant le confinement. Pourtant tous les jours se ressemblent durant cette période inédite et personnellement je ne travaille pas et je reste tranquillement à la maison… Alors pourquoi ce stress perdure-t-il malgré tout ?

Pleine lune dans un ciel d'encre.

Bon, on ne va pas se mentir… Indubitablement je suis d’un naturel sensible et angoissée. Le soir, j’ai tendance à cogiter et la qualité de mon sommeil s’en ressent forcément… Je prépare mentalement mes « to do list », je ressasse les mauvaises nouvelles de la journée, je me fixe des échéances et je visualise les événements stressants à venir… BREF : tout ce qu’il ne faut pas faire si on veut s’endormir sereinement et rapidement !

Alors comment s’en sortir ? C’est ce que je vais essayer de vous transmettre ici… Une multitude de petites astuces qui, chez moi, fonctionnent ! Évidemment, ce n’est pas magique. Certains soirs, il n’y a rien à faire, rien ne marchera… Il faut l’accepter (et prévoir une sieste à caler dans la journée). Rappelez-vous qu’il s’agit d’une liste non-exhaustive : ce qui marche chez les uns ne réussira pas forcément à d’autres !

Je vous rappelle que cet article traite des insomnies « inexpliquées » : pas de maladie, pas de douleur, pas d’enfants qui pleurent, pas de nuisances sonores, etc. Le sommeil ne vient pas, sans aucune raison valable/consciente/quantifiable.

 

Croissant de lune dans la nuit noire.

 

Mes astuces pour trouver le sommeil :

 

– Il faut savoir que la température de la chambre ne devrait jamais excéder 18/19 degrés. La qualité de notre sommeil est bien meilleure dans une pièce fraîche. Alors, ce n’est pas toujours réalisable : l’été par exemple, notamment dans le Sud de la France, la chaleur reste étouffante même la nuit… Mais si vous en avez la possibilité, alors n’hésitez pas, cela peut faire toute la différence : on baisse le radiateur, on ouvre les fenêtre, etc.

– Dans la même idée, si vous n’arrivez pas à vous (r)endormir : mettez-vous entièrement ou partiellement hors de la couette, pour faire baisser votre température corporelle et vous rafraîchir… Le sommeil viendra plus aisément.

– À une époque, j’utilisais les brumes d’oreiller. C’était quelque chose qui marchait bien sur moi, notamment celles à la lavande ou à la fleur d’oranger. L’odeur nous détend, on se concentre sur elle et on se laisse emporter par sa douceur et ce moment de bien-être… Justement, je viens de voir que 100BON, la marque de parfum dont je vous parlais dans cet article, avait sortie toute une gamme aromachologie (science olfactive utilisant les vertus bienfaisantes des huiles essentielles). Sous forme de spray à vaporiser sur l’oreiller ou dans l’air, ou de roll-on à passer sur le poignet ou les tempes. Cela pourrait très bien faire l’affaire si vous êtes adeptes des odeurs bienfaitrices créées par une marque naturelle et éthique.

Ne pas cogiter ! Même si c’est évidemment plus facile à dire qu’à faire… Essayez au maximum de vous concentrer sur un joli souvenir, ou de vous créer un scénario qui vous fait plaisir… On ne pense qu’aux belles choses ! Si vraiment vous ne parvenez pas à vous vider la tête, concentrez-vous sur la respiration : on compte 1 sur l’inspiration, 2 sur l’expiration, et ainsi de suite… Le plus lentement et profondément possible.

– On veille à desserrer la mâchoire : on ne reste pas crispé et on détend les muscles de son visage. On se masse les joues, on fait des petits mouvements de droite à gauche avec la mâchoire et on détend la langue avant de la laisser reposer sur le palais.

– On ne s’énerve pas et on ne stresse pas sur le fait qu’on se lève d’ici quelques heures à peine et qu’on va être fatiguée pour le reste de la journée… Sinon, c’est le cercle vicieux et on ne s’en sortira pas. On se détend, on profite du confort de notre lit et on se repose.

– Si vraiment vous n’arrivez pas à vous calmer, alors levez-vous. Allez aux toilettes, buvez un verre d’eau, passez-vous un peu d’eau sur le visage et la nuque… Avant de retourner vous coucher et de savourer la chaleur de notre couette.

– On résiste autant que possible à la tentation des écrans. On ne pianote pas sur son portable la nuit au risque de s’exciter encore plus… Je sais, c’est dur. Mais on essaie de tenir le coup, car sinon c’est le désastre assuré… Évitons même de regarder l’heure, au risque de se stresser encore davantage…

– Créez votre propre rituel d’endormissement. Ces petites actions à faire tous les soirs, pour que votre corps comprenne qu’il est sur le point d’aller se coucher et qu’il est temps de se calmer… Boire une tisane, lire un livre, écrire ses gratitudes dans un carnet… Personnellement, je vais me doucher et ensuite je prends le temps de faire ma routine soins du visage, ce qui me relaxe toujours beaucoup. Un vrai moment de bien-être, où je prends soin de moi. Après, je suis une très mauvaise élève, mais j’aime terminer la soirée avec un épisode de série. Les écrans sont déconseillés avant de dormir, comme je vous le disais précédemment, mais il faut trouver ce qui fonctionne sur vous et cela pourra toujours évoluer, rien n’est figé !

Le ciel à l'aube, avec la lune clairement visible.

J’en ai terminé pour mes petites astuces.

Aucune n’est miraculeuse, ce sont des suggestions à piocher, à améliorer, à mettre en place à votre idée pour essayer de trouver ce qui VOUS correspond. Aucune règle n’est universelle. Il faut apprendre à vous connaître et vous adapter en fonction de ce que vous découvrirez…

Le sommeil est la base de la santé et du bien-être, alors ne le négligez pas et prenez soin de vous !

 

***

Et vous, avez-vous des problèmes de sommeil ? Quelles sont vos astuces pour y remédier ?

***

12 commentaires

  • Margot

    Quand j’étais plus jeune j’utilisais aussi des huiles essentielles à l’orange et ça marchait vraiment bien quand j’étais angoissée.
    Moi, c’est surtout la lune qui affecte beaucoup mon sommeil.
    Sinon c’est top de partager toutes ces astuces avec nous. J’ai appris pleins de nouvelles astuces.
    Merci.
    Des bisous
    Margot

    https://troughthepasturesofthesky.com

    • Cécile Dorémus

      C’est vrai, depuis que je note le calendrier lunaire je me rends compte à quel point ça affecte mon sommeil également : que ce soit la nouvelle lune ou la pleine lune, c’est fou ! J’espère avoir pu t’aider ! 😉

  • Le petit monde de NatieAK

    Hello,
    Je n’ai pas de soucis d’endormissement ni le dimanche soir d’ailleurs.
    Ceci étant, il y a plein de facteurs qui peuvent perturber le sommeil : trop d’agitation avant de se coucher, des contrariétés… Ce n’est pas toujours simple. As-tu tester la méditation ?
    Bises

    • Cécile Dorémus

      Quelle chance ! Non jamais testé car je ne suis pas du tout réceptive, impossible de m’y mettre tout comme les techniques de relaxations, ou visualisations… Mais merci pour l’idée ! 🙂

  • Audrey

    Coucou
    On est pas mal à ressasser les mauvaises choses et surtout en ce moment vu la situation…ensuite c’est vrai que le dimanche soir est encore plus propice à ça ! En tout cas j’applique déjà les conseils que tu donnes et comme tu dis, ça marche parfois, mais pas toujours 😉
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

  • Amandine - Shininghedgehog

    Oh oui j’ai des problèmes de sommeil…. je peux mettre des heures à m’endormir même en n’étant pas particulièrement nerveuse, je me réveille au moindre bruit et ensuite impossible de me rendormir. Mais quand je suis nerveuse c’est encore pire… et y’a rien à faire. Et pour couronner le tout je fais souvent des paralysies du sommeil alors…
    Mais peut-être que la brume fonctionnerait je n’y avais jamais pensé! Merci pour l’idée!!
    Bisous

    • Cécile Dorémus

      Le sommeil c’est tellement compliqué… J’ai longtemps longtemps fait des terreurs nocturnes, c’était terrible. Terminées depuis que je dors avec l’amoureux ! Mais il me serait impossible de dormir seule dans une maison, même avec 2 chiens ! J’espère que la brume d’oreiller pourra t’aider, qui sait ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *